Vous êtes ici » Jehanno Immobilier Vannes » Actualités » Achat immobilier

Achat immobilier

Acheter un logement neuf ou ancien?

Histoire de goût personnel, le choix d’acheter dans du neuf ou de l’ancien est souvent guidé par des besoins spécifiques.

Pour vous aiguiller dans vos choix, voici quelques indications :

Le confort et l’optimisation de l’espace

Le neuf est le mieux loti dans ce domaine. Chaque année, les promoteurs immobiliers doivent intégrer les nouvelles normes de constructions (thermique, phonique), toujours plus draconiennes, afin d’offrir un meilleur confort de vie à l’habitant. Acheter un logement neuf, c’est donc l’assurance d’avoir un bien aux nouvelles normes de sécurité (installations électriques, plomberie, chauffage récent…) avec une installation et une isolation phonique et thermique optimale répondant aux récents labels liés aux économies d’énergie, des charges moins élevées.
Le neuf offre également la possibilité de profiter d’équipements collectifs en bon état (ascenseur, parking, câblage, vidéo surveillance.) Ce type d’acquisition permet de bénéficier d’aides fiscales (prêt à taux zéro, réduction d’impôt via le crédit, etc.), d’une suppression partielle de la taxe foncière pendant les 2 premières années, et d’un régime fiscal différent lors de l’achat, les frais et taxes sont 2 à 3 fois plus faibles que dans l’ancien.

Les travaux

Dans le neuf évidemment pas de gros travaux à prévoir. A partir de la livraison, vous êtes tranquille pendant une dizaine d’années. La garantie décennale engage la responsabilité du promoteur en cas d’éventuels défauts mettant en cause la solidité du logement ou le rendant impropre à sa destination. Mise en place dès la livraison, cette garantie ne joue qu’à partir de la deuxième année.
Dans l’ancien, des travaux sont souvent à prévoir. Les dépenses peuvent vite grimper pour une rénovation plus importante (l’ouverture de murs, plomberie, électricité, chauffage). Attention hormis les travaux à entreprendre dans le futur logement il faut également s’informer de ceux prévus par la copropriété.

L’entrée dans les lieux

Pour ceux qui sont pressés de trouver leur logement, les logements anciens demeurent la solution la plus rapide. A partir de la signature du compromis de vente, deux à trois mois sont nécessaires pour passer devant le notaire et avoir en poche les clefs de son bien immobilier.

Dans le neuf, les délais sont plus longs. A partir de la date de réservation, il faut compter entre 12 et 24 mois pour prendre livraison du bien et entrer dans les lieux. L’achat s’effectue sur plans, c’est ce qu’on appelle la Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). Atout du neuf: la possibilité de moduler son appartement.

Différence de prix entre les logements neufs et les logements anciens

A situation équivalente, on note qu’un logement neuf est souvent plus cher qu’un logement ancien, mais à cela nous allons apporter des nuances… En effet, « certains promoteurs diront sans hésitation que le neuf est moins cher que l’ancien, en précisant que le différentiel de prix entre un logement neuf et un logement ancien s’amenuise si on établit une comparaison du coût immobilier sur 10 ans, en raison des charges élevées dans l’ancien, et l’accroissement des travaux obligatoire pour la remise aux normes des logements. Comme la loi de juillet 2003 imposant une réhabilitation, d’ici fin 2018, du parc des ascenseurs privés installés avant août 2000. Sans parler des diagnostics obligatoires pour bien informer le futur acquéreur de l’état réel du logement (l’installation gaz, électricité, la performance énergétique, etc.) sans obligation d’effectuer les travaux, certes, mais, en fonction du résultat, cela incitera à une négociation à la baisse de la part de l’acheteur » (source toutsurlimmo.

Les frais d’actes notariés

Payés par l’acheteur, ces frais avoisinent 2 % du montant de la transaction dans le neuf (bien achevé depuis moins de 5 ans) et de 6 % à 8 % dans l’ancien.